Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

Le Gang des Pleureuses !

29 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

« Monsieur le président de la République, Monsieur le premier ministre, notre appel solennel est avant tout un cri d’alarme de citoyens français inquiets pour l’avenir de leur pays »

 

 

S’agit –il de chômeurs, de précaires, d’intermittents, de retraités,  de citoyens en lutte contre la fermeture de leur usine, de cheminots, de smicards, du français moyen écrasé par les impôts, et j’en passe ….

Non, non, mais des dirigeants de 8 organisation patronales (1), toute honte bue (mais que savent-ils de la honte ?) qui s’adressent une fois de plus à leurs nouveaux meilleurs ennemis, François Hollande et Manuel Valls.

Et d’après vous, que croyez vous qu’ils réclament ?

 

Trois actes concrets demandés

Après des « discours qui ont redonné espoir aux entrepreneurs, nous constatons que les actes ne suivent pas les discours ».

En premier lieu, les organisations patronales demandent à « inclure de manière explicite et rapidement » dans la loi les promesses du Pacte de responsabilité sur une baisse des charges et de la fiscalité.

Au passage, elles demandent que soient « retravaillés » les textes sur la pénibilité et « ajustées » les dispositions sur le temps de travail, dont la durée minimale doit passer à 24 heures par semaine le 1er juillet. (2)

Ces derniers demandent ensuite un « moratoire » sur tout texte susceptible de durcir la réglementation ou d’augmenter les contrôles.  Laissez donc la liberté d’exploité en toute quiétude sans contrôle, garde-fous.

Enfin, les signataires exigent des « réformes structurelles » sans « tabous, ni  dogmes » pour baisser la dépense publique.

 Et bien sûr , tout cela, dans le cadre du Libéralisme cher à Mr Gattaz ou de la Social démocratie  dont se réclament le Gouvernement et  la CFDT !

 

(1) …les dirigeants du Medef, de la CGPME, de l’UPA (artisanat), de la FNSEA (agriculteurs), de l’UNAPL (professions libérales), de l’AFEP (grandes entreprises), de Croissance + (entreprises à forte croissance) et d’ASMEP-ETI (entreprises de taille intermédiaire),

(2) et bien sûr, moins contraignantes pour nos  « citoyens français inquiets pour l’avenir de leur pays »

Lire la suite

Pourquoi pas? Affronter les questions de fin de vie en toutes connaissances

27 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Un débat public, informé, pour affronter les questions de la fin de vie, de la mort

Les déchirures d'une famille et la spirale juridique, jusqu'au niveau européen, autour de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif chronique, qui avait exprimé le souhait de ne pas être maintenu en état de dépendance si cette hypothèse devait se présenter, interpellent.

Question complexe que celle de la souffrance, de la dépendance et de la fin de la vie, à quelque âge que ce soit ; question de la responsabilité de chacun-e, quelle que soit sa place et son lien à la personne concernée.

L'absence d'un vrai débat public formalisé, informé, démultiplié, réunissant à égalité celles et ceux qui ont été, sont ou seront confrontés à ces situations ne relève-t-elle pas du déni de la mort, de sa désocialisation ? Échanger, affronter collectivement ces questions ne permettrait-il pas à chacun-e de sortir de l'isolement, des tensions affectives, de dépasser les tabous et les peurs ?

On évoque les dérives possibles du recours à l'euthanasie, marquée par l'histoire, ou le cas de familles pressées d'hériter. On redoute l'initiative d'autres voulant se "libérer" d'une charge - réelle... On craint, devant la dégradation du système de santé et de soins, qu'on y interrompe trop vite, et sans retour la vie des personnes. N'est-ce pas ignorer qu'au-delà de cas médiatisés, les garde-fous législatifs existent, que la déontologie médicale et la conscience professionnelle des soignants ne sont pas de vains mots, que la majorité des interruptions de la vie sont réalisées dans un cadre légal et consensuel ?

Si les hommes et les femmes naissent libres et égaux en droit, elles et ils ne le sont encore ni dans la vie, ni face à la mort. Pour beaucoup, les conditions d'existence, de travail abrègent la vie ou en rendent la fin douloureuse, quand d'autres ont les moyens du choix de leur fin.

Alors, oui, luttons davantage encore et ensemble, usagers, personnels médicaux..., pour un accès égal aux soins, pour un développement des soins palliatifs, pour la recherche, la formation et les conditions de travail des médecins, personnels soignants. Cela permettrait déjà une meilleure application de la loi Léonetti. Mais la loi n'est pas tout. Regardons la mort en face.

La société ne peut plus évacuer l'exigence d'un nombre croissant de personnes du droit à la maîtrise de sa vie et de son terme. S'émanciper, dans ce champ, individuellement et collectivement, passe par le débat public incluant l'évolution des mentalités.

Michèle Kiintz, 27 juin 2014

Lire la suite

Le Pacte de (L'I) responsabilité va créer... 60 000 chômeurs.

24 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Le Pacte de  (L'I) responsabilité va créer... 60 000 chômeurs.

Le Pacte de responsabilité va créer... 60 000 chômeurs....

Et c’est Bercy qui le dit

Le Pacte de responsabilité et de solidarité a pour objectif de créer des emplois.

Or selon la direction du Trésor et son modèle d’évaluation Mesange, c’est le contraire qui risque de se produire :

« Les baisses de charges et d’impôts du Pacte devraient certes créer environ 190 000 emplois à la fin 2017 ; mais les réductions de dépenses qui contribuent à son financement en supprimeront 250 000 dans le même temps. »

Au final, un solde négatif, avec la suppression de 60 000 emplois, selon Valérie Rabault, (P.S) rapporteur générale de la commission des finances de l’Assemblée nationale

Et nous on dit Merci à la CFDT et autres signataires avec le Medef de ce Pacte d'Irresponsabilité !

Lire la suite

Pas d'arrangement pour l'Incorruptible !

23 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Pas d'arrangement pour l'Incorruptible !

Et ce n'est qu'un début, le combat pour le maintien de l’appellation Place Robespierre continue

En bande et en procession.....vers la Mairie de Secteur - Maison Blanche 9/10ème!

Les 2 dernières photos sont de Michel P......
Les 2 dernières photos sont de Michel P......
Les 2 dernières photos sont de Michel P......
Les 2 dernières photos sont de Michel P......
Les 2 dernières photos sont de Michel P......

Les 2 dernières photos sont de Michel P......

Lire la suite

Ne coupez pas la tête de Robespierre une 2ème fois !

23 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Ne coupez pas la tête de Robespierre une  2ème fois !

Après les 200 signatures environ recueillies ce samedi matin , qui s'ajoutent aux 800 sur la pétition en ligne, ce soir, on va essayer de voir le Maire, M. ROYER-PERREAUT

Rassemblement - 18H à la mairie du Secteur (150, boulevard Paul Claudel - 13009 Marseille)

Lire la suite

Pas Touch' à la Place Robespierre

21 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Pas Touch' à la Place Robespierre

Le Collectif de Défense de la Place Robespierre à Marseille ce matin 21 juin, a investi ...... la Place Robespierre pour la première des actions qu'il envisage de mener afin de ne pas laisser se perpétuer un nouveau complot ( après la tentative , déjà déjouée, de 1999) qui vise a effacer de notre Histoire le nom d'un de ses plus éminents acteur: Maximilien ROBESPIERRE .

Un tract ( voir ci dessous) largement diffusé, une pétition favorablement accueillie qui s'est couverte de plusieurs dizaines de signatures ( près de 170 me fait-on savoir !) qui s’ajouteront aux près de 800 de la ♫PETITION en LIGNE ,un large soutien de la population et la présence du Président du CIQ.

Une première qui a donné la "pêche" aux membres du Collectif et qui les encourage à poursuivre l'action !

Dans l'immédiat, il s'agit d'un

  • Rassemblement devant la Mairie du 5ème secteur

à l'occasion de la réunion du Conseil d'arrondissement.
(150, boulevard Paul Claudel - 13009 Marseille)

Lundi 23 juin 2014 / à partir de 18h

Et pour un peu plus tard,

  • le 14 juillet 2014 : (heure à préciser)

Une Fête citoyenne et républicaine sur la place Robespierre.-13009 Marseille.

Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Pas Touch' à la Place Robespierre
Lire la suite

Un Collectif pour l'Incorruptible !

16 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

 Un Collectif pour l'Incorruptible !

Mais qui sont-ils ?

Il y a ceux de la première heure, enfin ceux de la première tentative de débaptiser la Place Robespierre en 1999, ceux du Centre Laïque, des historiens qui apportent leur soutien, des habitants de Mazargues, des adhérents du Parti Socialiste, des militants Parti de Gauche ( son élu municipal en tête) , les Communistes de la Section PCF du 9ème , Mickaël l'initiateur d'une PETITION numérique EN LIGNE , des Libres Penseurs , des Robespierristes et des Sans étiquettes particulières mais qui se reconnaissent dans la défense de celui qui redonna son nom et sa fierté à la Ville sans Nom que fût Marseille et qui nous donnas notre devise républicaine: Liberté, Égalité , Fraternité !

.....et puis j'espère n'avoir oublié personne !

Lire la suite

Ce qui me choque, c'est lui !

14 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

 Ce qui me choque, c'est lui !

"Ce qui me choque, c’est il n’y avait pas de raison de faire grève, encore moins de la continuer" et "il faut l’arrêter évidemment", a affirmé.......

  1. Guillaume Pepy, Président de la SNCF
  2. Manuel Valls Premier Ministre
  3. François Hollande Président de a République
  4. Pierre Gattaz, Président du MEDEF
  5. autre.....(1)

<

<

<

<

<

<

<

  • (1) Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT

.......sur Europe 1......: "La CGT et SUD ont fait suer beaucoup trop de gens avec cette grève", a lancé le leader de la CFDT qui se dit "préoccupé des usagers notamment des jeunes qui vont passer le bac lundi".

Selon lui, cette grève "ne se justifie pas" car il y a déjà eu "des discussions" avec les syndicats sur le projet de réforme ferroviaire contesté par la CGT et SUD-Rail.

Pour ton information Laurent (Berger), une adresse aux Usagers dont la télé n'a pas parlé .

 Ce qui me choque, c'est lui !
 Ce qui me choque, c'est lui !
 Ce qui me choque, c'est lui !
Lire la suite

Papi fait de l'incontinence

11 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Papi fait de l'incontinence

Après la polémique sur la "fournée" promise par Jean-Marie Le Pen à certains artistes, la scission entre le Front national et son président d'honneur semble engagée. Le FN a décidé, mardi 10 juin, de ne plus diffuser le blog vidéo hebdomadaire de Jean-Marie Le Pen. C'est dans l'une de ces vidéos que le père de Marine Le Pen avait tenu les propos sur la "fournée".

La réponse de Jean-Marie Le Pen n'a pas tardé à fuser. Il a déclaré aux Inrocks, au cours d'un entretien téléphonique : "Ma fille m'a poignardé dans le dos. Si je les emmerde, ils n'ont qu'à me tuer. Je ne me suiciderai pas." Jean-Marie Le Pen s'est également confié au Point.fr. "La courtoisie ne domine pas dans cette affaire. Sur le plan affectif, je suis très blessé", a-t-il concédé. Tout en refusant catégoriquement de démissionner ("Je suis la seule personne du FN à être nommée à vie"), il indique ne plus avoir de contact avec Marine Le Pen. "Je n'ai plus aucune communication avec elle", dit-il, sans préciser qui refuse de parler à l'autre.

Concernant la fin de la diffusion du blog vidéo sur le site du FN, l'avocat du parti, Wallerand de Saint-Just, invoque des "raisons juridiques". Il explique que, par le passé, la présidente du parti, Marine Le Pen, a été "visée par des plaintes en tant que directrice de publication du site" à la suite de propos de son père, ajoutant vouloir désormais éviter ce type de mésaventures. [...]

Lire la suite

Et pour voir si vous suivez....

8 Juin 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Et pour voir si vous suivez....

Et pour voir si vous suivez, un petit Erratum de l'article

Lire la suite
1 2 > >>