Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

Comment Bolloré échappe à 20 millions d’euros de taxe

29 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

 

Le Conseil constitutionnel vient de censurer les dispositions qui instituaient une taxe sur le commerce des fréquences TNT, considérant que le législateur n’avait pas été suffisamment rigoureux dans sa rédaction.

Cette taxe, de 5 %, avait été conçue après la cession par Vincent Bolloré des chaînes Direct 8 et Direct Star au groupe Canal+.

Ces deux fréquences, attribuées gratuitement par le CSA, ont été valorisées à 465 millions d’euros.

Une bourde de Bercy... qui permet à Vincent Bolloré d’échapper à la taxe qui lui aurait coûté une vingtaine de millions d’euros..

 

http://kamizole.blog.lemonde.fr/files/2010/11/nuit-du-fouquets-cpolitic-2-oct-2010.1288728061.jpgHeu... au fait...
Bolloré ?

C’est pas l’ami de   Nicolas S xxx
Celui qui était au Fouquet’s ?
Celui qui a prêté son yacht 
" Le Paloma " à  Nicolas  S xxx .... ?
Ah si !!!
Quelle coïncidence quand même !!!

Lire la suite

Ni Dieux ni ...Père Noël !!!

24 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud

http://bellaciao.org/fr/IMG/jpg/NOEL_DIEU_EXISTE_PAS_2_-3.jpg

 

 

Lire la suite

Vous êtes dans la merde, et l’UMP vous y enfonce encore plus !

21 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Saisie sur salaire : le gouvernement resserre l’étau sur les endettés.

Une nouvelle loi scélérate, qui entre en vigueur le 1er janvier 2012, réduit la fraction insaisissable que le créancier doit laisser au salarié.

C’est la crise, et les gens sont pris à la gorge. Pour preuve, cette année, le nombre de dossiers déposés auprès des commissions de surendettement a bondi de 8,1%. Actuellement, selon les derniers chiffres de la Banque de France, près de 950.000 ménages seraient surendettés pour un montant moyen de 35.000 €. Plus de 80% d’entre eux disposent de ressources inférieures ou égales à 2.000 €/mois ; 55% disposent de ressources inférieures ou égales au Smic, et 5% de ressources inférieures ou égales au RSA "socle".

 

Alors que cette crise entame une nouvelle phase qui promet d’être critique, le gouvernement adopte en catimini des mesures visant à étrangler davantage ses victimes : les personnes contraintes de vivre dans des campings seront traquées, et les salariés endettés dont le revenu est saisi vont tomber sous le joug de règles encore plus restrictives.

En effet, jusqu’à présent, le montant de la saisie sur salaire était déterminé par un barème publié chaque année par décret. Ce barème tenait compte de la rémunération annuelle brute et était corrigé en fonction du nombre de personnes à la charge du salarié.

 

Lors d’une saisie sur salaire, la loi interdit au créancier de prendre la totalité de la rémunération du débiteur afin que celui-ci continue à percevoir un minimum vital pendant le remboursement de son arriéré : ce "reste à vivre" devait être égal au montant du RSA applicable au foyer du salarié (article L. 3252-3 du Code du travail) et variait en fonction du nombre de personnes le composant.

 

La loi vient de modifier cette disposition. Désormais, la fraction insaisissable est fixe, peu importe le nombre de personnes composant le foyer du salarié, et correspond au montant du RSA pour une personne seule, soit 466,99 euros pour 2011.

 

En clair : vous êtes dans la merde, et l’UMP vous y enfonce encore plus !

 

>>>>>Actu chpmage.ordnk

Lire la suite

Je fais suivre parce que se taire c'est être complice !

19 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

MARSEILLE NOUVELLE EXPULSION aux anciens abattoirs (15e)

Ce matin [lundi 19/12] les "forces de l’ordre" ont encore créé le désordre en expulsant, des anciens abattoirs sur le trottoir, des familles Rroms : une quinzaine d’adultes, dont une femme qui sort de l’hôpital d’une césarienne, et une dizaine d’enfants.

 

Désordre parce qu’ils sont expulsés sans solution d’accueil, désordre parce que les forces dit de l’ordre obéissent au Préfet et au Maire de Marseille qui ne respectent pas les lois notamment loi du 25 mars 2009 « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique et sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. » Désordre puisqu’en absence de solution ils vont occuper quelques autres trottoirs dans la ville de Marseille augmentant le mécontentement des habitants, et de fait, le rejet envers ces familles migrantes précarisées.

Samedi ils étaient à Zoccola, expulsés des trottoirs, « conduits » par la police à St Jérôme, puis à « l’aire d’accueil » de St Menet où il était impossible de les accueillir, puisque la police ignorait qu’elle est réservée aux citoyens possédant un carnet de circulation, disposition spécifique aux voyageurs dits « gens du voyage ».

Ils sont donc repartis sur St Jérôme et pour certains sur les abattoirs ou sur le trottoir où ils étaient avant.

Ces expulsions qui deviennent de plus en plus inhumaines, stupides, et kafkaïennes sont dirigées contre une population bien ciblée : les Rroms.

http://www.letelegramme.com/ar/imgproxy.php/PhotoIntuitions/2011/08/11/1397255_roms.jpg?article=20110811-1001397255&aaaammjj=20110811

Ceci nous rappelle une triste période de notre histoire sur le comportement de certains fonctionnaires qui se réfugiaient derrière : « on obéit aux ordres ». Heureusement beaucoup ont refusé d’obéir aux « ordres » inhumains. Je rappellerai l’article 1 de la DUDH : tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit.. »

 

Philippe Dieudonné
Vice président de la fédération des BdR de  la LDH - Ligue des Droits de l' Homme-

Lire la suite

Pour quelques euros de moins!

17 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

 http://cdn.goeland.fr/static/img/modeles/big/17386_BIG.jpg 

 

C'est pour éviter à son employeur d’avoir à payer      10 000 €, coût d’une nuit à Lorient que  le commandant du cargo TK Bremen est sorti de la rade de Lorient  jeudi, et que  le navire s’est retrouvé  échoué  sur la côte à Erdeven. provoquant ce que les autorités nomment pudiquement " une polution mesurée"

 

 

 

Pourtant  combien  coûte le  sauvetage de l’équipage par hélico , les heures passés par les pompiers et divers volontaires qui nettoient les saloperies de ces pollueurs...   et qui va payer tous les dégats de la marée noire. ?

Lire la suite

Abolition de l'Arrête Anti-Mendicité

16 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

http://i41.servimg.com/u/f41/09/01/06/60/ha15.jpg

 

Les mendiants solidaires manifestaient devant la mairie de Marseille le jeudi 15 décembre 2011 pour demander l’abolition de l’arrêté anti mendicité et de tous les privilèges réservés à une élite sociale au détriment d’une grande partie de la population .

Les pauvres, parmi lesquels on rencontre de plus en plus de retraités-ées. sont criminalisés
A l’appel d’Emmaus,de la Fondation abbé Pierre et d’autres associations qui les rejoignent car le mouvement s’amplifie.
Aucune autorité n’a daigné sortir de sa tour d’ivoire.

Lire la suite

Quand la jument mettra bas, la fermière tu accoucheras

14 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud

La proposition de Françoise Tenenbaum, vice-présidente PS du Conseil régional de Bourgogne, a déclenché une levée de bouclier des professionnels de santé.

Cette adjointe au maire PS de Dijon souhaite faire appel aux vétérinaires dans "les situations d’urgence"   pour soigner les hommes  et remplacer les généralistes dans les déserts médicaux.  

 

Problème : concrètement, la mesure semble difficilement applicable. avec un cursus différent, aujourd’hui, les passerelles de formations entre la médecine vétérinaire et la médecine humaine sont inexistantes. Même si les deux professions ont un titre de "docteur", les formations sont très différentes : six ans pour un médecin généraliste + 3 ans ( Stages de 6 mois de médecine d'urgence, puis en pédiatrie, ensuite en médecine interne... sans oublier les 6 à 12 mois dans un cabinet de médecine de ville.. etc....) , sept dont deux années de classes préparatoires pour les vétérinaires

 

Mais il es vrai qu'à vouloir prendre les Français pour des veaux ou des moutons, on peut facilement se laisser emporter par une imaginaiton délirante!

Lire la suite

Retour du Cheval Vapeur !

12 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

Elles étaient six en 1938, six compagnies de chemin de fer que l’État décida alors de fusionner en une seule, la SNCF, face à l’échec de la concurrence dans un secteur vital pour l’économie du pays.
En arrière toute !
Soixante treize ans plus tard, le lundi 12 décembre 2011, à 9h29, le premier train privé de voyageurs, en provenance de Venise, est arrivé en gare de Lyon.
C'est pour  garantir la concurence disent-ils!
Mais ....
Depuis que le fret ferroviaire a été ouvert à la concurrence en France, en 2006, le trafic a été divisé par deux en seulement cinq ans et le nombre de cheminots travaillant pour cette activité à chuté de 30%.
Le pourcentage de marchandises transportées par les trains est passé de 22% en 2000 à moins de 10% en 2011.
Les principaux bénéficiaires de la concurrence des trains de marchandise sont... les camions !
Alors....
Avant que ce qui suit arrive en France,....

.....      Innovation hollandaise pour faire des économies dans les trains

 

 

La société néerlandaise des chemins de fer (NS) a installé i dans ses trains omnibus sans

toilettes des "sacs-pipi" pour permettre aux passagers d'uriner "en cas d'extrême urgence",

 

Il faut lutter, à coté des cheminots !

Lire la suite

On n’arrive pas à y croire: Gilets pare-balles contre relogement d'urgence ! !!!

9 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Valérie Pécresse voulait financer des gilets pare-balles avec 2 millions d’euros destinés au relogement d’urgence...

Assemblée nationale XIIIe législature Session ordinaire de 2011-2012 - Deuxième séance du vendredi 2 décembre 2011

Compte rendu intégral

 

Mme la présidente. Je suis saisie d’un amendement n° 439 portant article additionnel après l’article 23.
La parole est à Mme la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Il s’agit de soutenir les communes pour l’acquisition de gilets pare-balles destinés à équiper les polices municipales.
Il est donc proposé d’élargir les missions du fonds d’amorçage pour l’équipement des communes au titre du procès-verbal électronique institué l’année dernière et doté de 7,5 millions d’euros.

M. Jean-Pierre Brard. Quel rapport entre le procès-verbal électronique et les gilets pare- balles ?

Mme Valérie Pécresse, ministre. Cette dotation sera complétée par 2 millions d’euros prélevés sur les excédents du fonds d’aide au relogement d’urgence.

Mme la présidente. Quel est l’avis de la commission ?

M. Gilles Carrez, rapporteur général. Je ne suis pas favorable à cet amendement, madame la ministre. On financerait ces gilets pare-balles en prélevant 2 millions d’euros sur le fonds pour le relogement d’urgence. Franchement, ce n’est pas possible.
Je sais bien que le FARU a un excédent, que l’on a d’ailleurs déjà utilisé pour abonder la DGF. Mais aller prélever de l’argent destiné au relogement d’urgence pour financer des gilets pare-balles, même si ce sont ceux des polices municipales, non !

Mme la présidente. La parole est à Mme la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Le fait est que les 5 millions d’euros prélevés sur le FARU ne seront pas dépensés d’ici la fin du mois. Nous pensons qu’ils seraient mieux utilisés dans le cadre de l’acquisition des gilets pare-balles. Ces crédits nous ont été demandés par les communes.
Vous savez combien il est difficile...

M. Gilles Carrez, rapporteur général. Qu’ils les trouvent sur les crédits ad hoc.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Monsieur le rapporteur général, pour moi, en tant que ministre du budget, chaque euro doit être dépensé. Voilà, c’est tout.

Mme la présidente. La parole est à M. Jean-Pierre Brard.

M. Jean-Pierre Brard. Cette proposition est invraisemblable. Je ne sais pas lequel de vos conseillers a eu cette idée, madame la ministre, mais si nous décernions comme le Canard enchaîné des «  Noix d’honneur », il y aurait droit ! Vis-à-vis de l’opinion, vis-à-vis des associations, troquer des crédits destinés au relogement d’urgence contre des gilets pare- balles...
Si encore, madame la ministre, vous aviez proposé, compte tenu de la situation dramatique des SDF, de troquer une partie des crédits pour le relogement d’urgence contre des couvertures chauffantes, j’aurais compris. Mais contre des gilets pare-balles, non ! Le ridicule a ses limites, même si je sais comme vous tous que, depuis Mme de Sévigné, il ne tue plus, hélas !

Mme la présidente. La parole est à Mme la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. Comme l’heure est tardive et que les députés ont le droit de rentrer chez eux pour le week-end – même si les ministres, dont la ministre du budget, devront être présents au Sénat, puisqu’il siègera demain et dimanche –,...

M. Jean-Pierre Brard. Vous avez toute notre compassion, madame la ministre.

Mme Valérie Pécresse, ministre. ...et compte tenu du souci que vous exprimez de ne pas toucher aux excédents, qui ne seront pas dépensés, du fonds d’aide au relogement d’urgence, je vous propose de rectifier l’amendement et de simplement élargir les missions du fonds d’amorçage pour l’équipement des communes au titre du procès-verbal électronique institué l’année dernière et doté de 7,5 millions d’euros, sous plafond du fonds d’amorçage du procès- verbal électronique.

Mme la présidente. L’amendement n° 439 est donc rectifié. Le 2° est supprimé, et le 3° devient le 2°.

 

Ref : www.assemblée-nationale.fr

Lire la suite

On a aussi nos lignes Maginot

5 Décembre 2011 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Ca fait peur quand même !

http://blogs.rue89.com/sites/blogs/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2011/12/intrusion_0.gif

Greenpeace réussit à s'introduire dans un site nucléaire

Tôt ce matin, neuf d'entre eux sont parvenus jusqu'au dôme du réacteur de la centrale de Nogent-sur-Seine (Aube), afin de démontrer les failles de sécurité dans les installations en France

 

Cette action montre à quelle point les centrales nucléaires françaises sont vulnérables : de simples militants, aux intentions pacifistes, ont réussi, avec peu de moyens, à atteindre le cœur d’une centrale nucléaire ! Pourquoi ? Comment ? Car les dispositifs de sécurité existants sont insuffisants !

 

Et pourtant … L’audit des installations nucléaires commandité par le gouvernement après la catastrophe de Fukushima ne prend pas en compte le risque d’intrusion humaine…"

link

Lire la suite
1 2 > >>