Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

Sarkozy propose ...le marché des dupes !

29 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

http://batman21.free.fr/roxx-242.jpg

Lire la suite

Education : Sarkozy truque les chiffres sur RTL, et alors ?

27 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Alors qu’il doit dévoiler demain mardi 29 février son programme pour l’éducation, le candidat Sarkozy a lancé les premières banderilles ce matin sur RTL. Revenant sur le projet de création de 60 000 postes par son adversaire Hollande, il a notamment déclaré :

«  Ecoutez, les chiffres sont intéressants : il y a un peu plus de 400.000 élèves de moins dans l’Éducation nationale depuis dix ans, et il y a 45.000 professeurs de plus« .

Le problème, c’est que ces chiffres sont faux, et pas qu’un peu.

 

Très vite la déclaration crée le buzz sur le web, et dans l’après-midi les premiers blogs de fact-cheking démentent.(...)

Les chiffres corrects sont donnés : en 10 ans, on compte 149 000 élèves en plus, et 61 000 profs en moins.

(...)

… Bien sûr, Sarkozy sait ce qu’il fait avec cette déclaration sur RTL (audience majoritairement à droite), à cette heure-là de la journée : la session matinale est à la radio ce que le 20 h est à la télé. Parmi les millions d’auditeurs de RTL qui ont entendu cette fausse information, combien ne sont pas allés sur les blogs cités découvrir les vrais chiffres ? Combien étaient à l’écoute de RTL quand une mise au point est faite à 18 h 30 ? Beaucoup moins que le matin. (...)

(...)

Par ailleurs, Sarkozy, à travers sa déclaration, a montré deux choses :

1. En se trompant d’une décennie sur un thème éducatif aussi central, il prouve qu’il ne maîtrise pas franchement ces sujets.

2. En balançant des chiffres que tout acteur du terrain accompagnera d’un éclat de rire incrédule, il confirme qu’il ne parle pas au monde de l’éducation quand il parle d’éducation, mais à un frange d’électeurs déconnectée de l’école et prête à avaler toutes les couleuvres la concernant.

 

Bref, un beau condensé de politique politicienne : manipulation éhontée, mensonge, méconnaissance des dossiers, électoralisme…

http://blogs.lexpress.fr/l-instit-humeurs/2012/02/27/sarkozy-truque-les-chiffres-sur-rtl-et-alors/

Lire la suite

Aux calendes grecques...ou pas !!!!

24 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Un sondage sème la panique au sommet de l'Europe: la Grèce est en train de basculer à gauche.

 

Totalement révoltés par les conditions imposées par l'Europe, les Grecs sont en train de renverser la table. Ils délaissent les partis politiques traditionnels qui ont voté le programme d'austérité au Parlement pour aller vers les partis qui refusent l'accord européen.

 

Selon un sondage du 15 février, le parti de la gauche démocratique fait une percée spectaculaire, à 18 %. A ses côtés, le parti communiste grec (KKE) et la coalition de gauche radicale (Syriza) sont à respectivement 12 % et 12,5 %.

Au total, ces trois partis de gauche, qui ont refusé de cautionner le programme de la Troïka, recueillent 42,5 %.

En face, la nouvelle démocratie (droite) stagne avec 31 %, tandis que le Pasok (socialiste) s'effondre avec moins de 8 %.

 

Conséquence, la grande démocrate Angela Merkel est intervenue auprès du gouvernement grec pour faire repousser les élections législatives prévus en avril… aux calendes grecques, cela va de soi.

 

http://blogs.mediapart.fr/files/media_192650/austerite_grece.jpg

Lire la suite

S.O.S France battue !

22 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

http://blogs.rue89.com/sites/blogs/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2012/02/927_jai_change_3.jpg

Lire la suite

Bon à savoir....

21 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Les députés PS qui ont voté contre le MES aujourd’hui.  21/02/12

 

Henri Emmanuelli, Julien Dray, Olivier Dussopt, Pascal Terrasse, Christophe Bouillon, Guy Delcourt, Martine Faure, Pierre Forgues, Pascale Got, Sandrine Hurel, Régis Juanico, Gilbert Le Bris, Kléber Mesquida, Philippe Plisson, Catherine Quéré, Marie-Line Reynaud, Chantal Robin-Rodrigo et Jacques Valax.

 

 >>> Le MES :Mécanisme Européen de Stabilité

Lire la suite

Le MES :Mécanisme Européen de Stabilité

17 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Le Mécanisme européen de stabilité ? Késaco ?


⇒ Il s’agit en réalité de mettre en œuvre une procédure automatique d’aide aux pays de la zone euro en difficulté, sur le modèle de ce qui a été appliqué en Grèce. Le MES c’est donc la généralisation du schéma qui a conduit la Grèce dans une situation extrêmement inquiétante. 9 plans d’austérité ont été appliqués en Grèce et le pays s’enfonce toujours plus dans la crise. Le peuple grec paye chaque jour un tribut de plus en plus important. Dernière mesure en date : une baisse de 20% du salaire minimum !

⇒ Avec le MES, les mesures d’austérité deviennent automatiques dès qu’une aide est accordée à un pays européen.

⇒ Avec le MES, la Commission européenne et le FMI obligent les pays en difficultés à appliquer leurs recettes alors que tout le monde constate aujourd’hui leur nocivité.

⇒ Le MES est également le symbole d’une dérive autoritaire supplémentaire de l’Union européenne. Aucune action judicaire ou administrative ne peut être engagé contre le MES. De plus, seule la France et l’Allemagne peuvent s’opposer à l’aide d’un pays.  De quel droit,  deux pays domineraient 25 autres pays !

⇒ Le MES a été négocié dans le plus grand secret. Même les députés européens n’ont pas été tenus au courant de l’état des négociations.
Le nouveau traité

⇒ Alors qu’aucun pays ne parvient aujourd’hui à respecter les 3% de déficit autorisés, les dirigeants européens veulent étouffer davantage les peuples européens. Le nouveau traité ne permettrait que 0,5% de déficit.

⇒ Avec le nouveau traité, aucun pays européen ne pourra voter un budget sans l’autorisation préalable de la Commission européenne. Il s’agit tout simplement de la remise en cause du principe de la souveraineté populaire.
⇒ Le 21 février à l’Assemblée nationale et le 28 février au Sénat, les parlementaires français devront se prononcer sur l’adoption du Mécanisme européen de stabilité.

Pour renégocier un nouveau traité, il faut être cohérent jusqu’au bout :  la première étape est de rejeter le MES.

Le MES et le nouveau traité sont en effet directement liés : ceux qui acceptent le MES seront dans l’obligation d’accepter le nouveau traité.

 

 >>>> SOURCE <<<<

 

Il y a urgence et il ne s’agit pas seulement de se défendre contre le durcissement des politiques d’austérité.
Dans les coulisses d'une campagne électorale où la menace de la crise fait converger les deux principaux candidats vers des mesures bien voisines, se prépare un véritable « coup d'État » qui frappera d'abord la démocratie chère au peuple français.
Tous les autres peuples de la zone euro seront ensuite soumis à la même moulinette (...)
 APPELà SIGNER  et à FAIRE SIGNER

 


Lire la suite

Quand les propositions du Front de Gauche font avancer la réflexion au PS

16 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

 Quand les propositions du Front de Gauche font avancer la réflexion au PS : L'abstention ou le vote contre, c'est la position qu'adopteront les députés socialistes, mardi 21 février, à l'Assemblée nationale, où seront discutés les deux projets de loi relatifs au Mécanisme européen de stabilité financière (MES)

 

Comme souvent, c'est Jean-Luc Mélenchon - qui souhaite un référendum sur le traité européen sur la discipline budgétaire - qui a tiré le premier, mettant la pression sur les députés socialistes. Ceux du Front de gauche (Parti communiste et Parti de gauche), qui ont finalement obtenu un vote solennel nominal par scrutin public à l'issue du débat à l'Assemblée nationale, voteront contre le texte sur le MES.

Avant le vote, l'eurodéputé tiendra une conférence de presse, au Palais-Bourbon, avec Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, et les présidents des groupes communistes de l'Assemblée et du Sénat.

 

Un rassemblement est aussi prévu devant le siège de l'Assemblée.

Que la droite vote pour, on le comprend, c'est M. Sarkozy qui l'a négocié. Mais nos concurrents, comme nos adversaires, devront eux aussi être clairs. C'est [le] devoir [de François Hollande] d'être clair ", a lancé M. Mélenchon, mardi, devant la presse  avant d'ajouter : " Contrairement à ce que dit François Hollande, les deux traités ne sont nullement déconnectés. "

 

Le candidat du Front de gauche ne s'est pas privé d'en appeler à ceux des socialistes qui avaient voté contre le Traité constitutionnel européen en 2005. " J'attends de voir mes camarades qui ont fait campagne avec moi pour le non de gauche, Laurent Fabius, Henri Emmanuelli, Alain Vidalies et combien d'autres ? Je voudrais savoir s'ils ont changé d'avis. Les 115 qui ont voté avec moi, au Congrès de Versailles, contre le Traité de Lisbonne, ont-ils changé d'avis ou bien vont-ils de nouveau voter contre à l'occasion de cette réunion du 21 février ? ", a-t-il demandé.

Les arguments de M. Mélenchon, et aussi ceux de Jean Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, qui parle d'" une logique suicidaire ", semblent avoir porté. " Le fait que certains prennent position pour le oui pourrait inquiéter les électeurs de gauche, explique au Monde Benoît Hamon. On peut vouloir un mécanisme de stabilité et de solidarité sans pour autant avaler le traité Sarko-Merkel, qui impose l'austérité. "

L'abstention ou le vote contre, c'est la position qu'adopteront les députés socialistes, mardi 21 février, à l'Assemblée nationale, où seront discutés les deux projets de loi relatifs au Mécanisme européen de stabilité financière (MES). Cette position a été adoptée par le bureau national du PS, mardi 14 février, au terme d'un débat technique autant que politique.

Harlem Désir, numéro 2 du PS et eurodéputé, a préconisé le vote pour. " Tout le monde, depuis le début, est pour un fonds de secours qui puisse venir en aide aux pays en difficulté, et nous avons d'ailleurs voté les différents plans d'aide à la Grèce ", rappelle M. Désir, qui estime que, avec le MES, " on va quand même vers un mécanisme plus puissant plus durable, ce qui va dans le sens que nous souhaitions".

 

Mais les représentants de l'aile gauche du PS sont montés au créneau, en concentrant leurs critiques sur une disposition juridique liant le MES au traité de discipline budgétaire, le TSCG (traité sur la solidarité et coordination gouvernementale), voulu par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel. Ce traité, qui doit être signé formellement début mars, et oblige les pays signataires à respecter une " règle d'or " sur l'équilibre des comptes publics. L'article 5 du projet sur de loi le MES réserve le bénéfice de ce fonds aux Etats ayant ratifié le traité sur la solidarité budgétaire.

 

" Il y a un texte sur le Mécanisme européen de stabilité qui conditionne l'accès à la solidarité au fait d'avoir ratifié le traité Merkel-Sarkozy, a attaqué Benoît Hamon, porte-parole du PS et l'un des dirigeants de l'aile gauche, au bureau national. Par cohérence politique, on ne peut dire oui. " Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice de Paris, prône même un non ferme et définitif. " Si vous voulez renégocier le Merkozy, il faut voter contre dès le début, explique-t-elle. Juridiquement et politiquement, les deux traités sont liés. Je suis contre l'abstention, car cela voudrait dire qu'il y a des choses bien dans ce qu'a fait Sarkozy. "

 

Nous  suivrons avec attention le vote de chacun des députés !!!!

Lire la suite

R.I.P Whitney

13 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

http://20zgondes.20minutes-blogs.fr/media/00/01/2515654254.jpg

Lire la suite

Qui sème la misère, récolte la tempête !

12 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

Heu!
J'ai  dû rater ces informations sur TF1 - France2 -France3 -France4 - C+ -  M6 - Canal Bouygues et autres chaînes dites d'informations...
Ah c'est vrai!  Il fallait montrer... qu'il y a de la neige en hiver !
 
http://www.ouest-france.fr/photos/2012/02/12/120212210439516_39_000_apx_470_.jpgGrèce. Une dizaine de bâtiments en feu à Athènes
dimanche 12 février 2012

"Une dizaine de bâtiments vides étaient en flamme dimanche soir dans le centre d'Athènes, incendiés pour la plupart par des jets de cocktails molotov", a indiqué à l'AFP Nikolaos Tsongas, porte-parole des pompiers selon lequel les véhicules de pompiers ne peuvent pas s'approcher des lieux des sinistres en raison du nombre de gens dans les rues.

Dans la rue Stadiou, un bâtiment d'un étage, siège d'un magasin de cristaux de luxe et le cinéma voisin brulaient encore vers 19H45 GMT malgré l'intervention de deux brigades de pompiers, a constaté un journaliste de l'AFP. Le magasin à l'enseigne Kosta Boda, voisin d'un cinéma, brûlait depuis une heure lorsque les pompiers sont arrivés vers 19H00 GMT.

Le toit en céramiques s'est effondré, les flammes passant au dessus et gagnant le cinéma Attikon, un des plus connus de la ville.

Dans la soirée, la rue Stadiou où se trouve le magasin en feu et le cinéma, qui part de la place Syntagma, a été le théâtre d'affrontements entre la police et des groupes de manifestants. Le sol de la rue est jonché de bouts de marbre utilisés comme munitions par les manifestants.

 

Mais aussi....

 

Au Portugal : La plus grande manifestation de ces trente dernières années . 300 000 manifestants à l'appel de la CGTP à Lisbonne contre les nouvelles mesures d'austérité

Article AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

    http://img.over-blog.com/350x233/0/54/47/14/Portugal/3029.jpg300 000 manifestants sont descendus dans les rues de Lisbonne ce samedi 11 février, à l'appel de la seule CGTP, pour dire Non à une nouvelle déclaration de guerre contre les travailleurs portugais.

    La manifestation, partie de la Place des Restaurateurs vers le Terreiro do Paço, une des plus grandes places d'Europe, est selon le secrétaire de la CGTP, « la plus grande manifestation de ces trois dernières décennies ».

    En ligne de mire des manifestants, les mesures dites d'austérité proposées par le nouveau gouvernement de droite, avec l'accord du PS qui a mis en œuvre les quatre plans d'austérité précédents, et imposées par la « troïka » BCE/Union européenne/FMI.

    Le nouveau gouvernement a déjà fait passé fin 2011 une nouvelle hausse de la TVA, la suppression des treizième et quatorzième mois pour les fonctionnaires, la concession de parts de l’État dans diverses entreprises publiques (électricité, caisse des dépôts) ou encore de nouvelles exonérations de cotisations patronales.
   
    En ce début d'année 2012, il avait fait de l'augmentation du temps de travail d'une demi-heure par jour (soit trois heures par semaine) sa mesure phare. Confronté à une résistance de plus en plus forte dans les entreprises, matérialisée par la grève massivement suivie du 24 novembre, le patronat a reculé sur cette mesure pour mieux avancer sur son agenda de casse sociale.

Objectif de la CGTP : retrait de l'accord inique signé entre le patronat et l'UGT dans le cadre du « dialogue social »

 

 

 

Lire la suite

Suicides à LA POSTE : Brisons le TABOU !

7 Février 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

 >>>> SIGNEZ  - ET FAITES SIGNER-  LA PETITION   EN  LIGNE

 

Ca se passe dans ce que jadis nous appelions la Grande  Famille des PTT. aujourd'hui transformée en SA  La Poste.

On y retrouve les mêmes ingrédients que dans une quelconque société du Cac 40.

Rentabilité et course aux profits, suppressions de postes, course aux rendements  et chasse aux temps morts, précarité et bas salaires, harcellement, pressions de toutes sortes,  atteintes aux droits  et acquis sociaux, mépris, chasse aux militants syndicaux et à tous ceux qui osent lever la tête, recherche effrénée du Profit  pour répondre au desiderata des actionnaires, refus de tout dialogue social et de toute prise en compte des revendications etc...

Et bien sûr,  nous autres, retraités -ées  de La Poste sommes plus que jamais les oubliés dans cette immense Machine à broyer les Hommes !

Dans ces conditions, et devant la violence de la souffrance au travail,  certains " craquent" ( un journal citait le chiffre de 70 suicides ou tentatives depuis 2007).

Beaucoup heureusement n'en arrivent pas à ces solutions extrêmes mais les dépressions, les prises d'anti-déprésseurs  et autres médicament pour "tenir" sont légions, les arrêts maladies explosent !

C'est pour dénoncer tout  celà et éviter  d'autres drames  qu'une pétition à vue le jour.

 

ON NE PEUT LAISSER FAIRE !

IL FAUT QUE S' OUVRE UN VERITABLE DIALOGUE SOCIAL A LA POSTE !

 

SUICIDES A LA POSTE : BRISONS LE TABOU

Le nombre de suicides à La Poste s'accroît malheureusement au fil des mois et atteint des proportions catastrophiques.
Les médias n'en parlent pas, ou peu.
Il devient inadmissible que les choses continuent ainsi.

Le syndicat professionnel des médecins de prévention de La Poste avait déjà alerté le Président de La Poste,
Jean Paul Bailly, dans un courrier daté du 20 mai 2010 dont la copie fût adressée au ministre du travail,
à la ministre de la santé, à la ministre de l'économie, au président du conseil national de l'ordre des médecins,
aux membres du CHSCT de La Poste, au médecin inspecteur du travail de Picardie ainsi qu'à l'inspecteur du travail d'Amiens.

Les médecins de prévention de La Poste dénoncent de nouveau, fin 2011, dans le rapport annuel une situation catastrophique.
Il est par exemple écrit, dans ce rapport :

Les principales sources de préoccupations concernent:
"- L’intensification du travail et le resserrement continu des organisations, qui réduisent les
marges de manoeuvres individuelles et collectives et les stratégies d’adaptation, et l’évolution
organisationnelle qui modifie les collectifs de travail et les repères professionnels des agents,
dans tous les métiers et engendre une présence plus prégnante de troubles psychiques,
des manifestations d’origine psychosomatique".

C'est maintenant nous, postiers, de tout grade, et au coeur de ce système infernal, qui demandons
fermement que des mesures soient prises concrètement afin d'arrêter ce massacre...........

Nous considérons qu'il est indéniable que la situation actuelle est directement liée à la privatisation
et aux restructurations incessantes que nous subissons.

Comme à France Telecom, le management impitoyable de La Poste est en cause, les réorganisations se succèdent
à un rythme effréné et engendrent des pertes de repères voulues, le management par la peur devient le quotidien,
l'humain est nié sur l'autel de la productivité immédiate, tout cela doit être remis en question de manière radicale!

Nous prenons à témoin les usagers que nous refusons d'appeler clients, pour les sensibiliser à la dégradation
du service public et de nos conditions de travail qui sont concomitantes.

La notion de service public, à laquelle nous sommes attachés, est mise à mal par nos dirigeants, qui ne pensent
que productivité à court terme.
Les suppressions d'emplois se multiplient au détriment de la qualité et de la relation.

TOUT CECI CONDUIT A UNE SOUFFRANCE ET A UN MAL-ETRE AU TRAVAIL QUI DEVIENNENT INTOLERABLES.
TOUT CECI CONDUIT A DE PLUS EN PLUS DE DRAMES HUMAINS QUI SONT INSUPPORTABLES.

IL FAUT QUE CELA CESSE.......

Pétition initiée par un collectif de postiers issu du "forum des postiers


 

 >>>> SIGNEZ  - ET FAITES SIGNER-  LA PETITION   EN  LIGNE

Lire la suite