Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

Le Père Noël "Bleu Marine" est une Ordure !

24 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Et dire que c'est dans ma ville !

Lire la suite

On achève bien le P.S !

22 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

On achève bien le P.S !

Ben voilà Manuel qui boucle la boucle et éclaire un peu plus la dérive droitière de ... 'l'Ancêtre du Parti de Jaurès' devrais-je dire ?

Dans un entretien à l'Obs, le Premier ministre propose une refonte de la gauche en l'ouvrant au centre, éventuellement en changeant le nom du Parti socialiste.

Manuel Valls propose en effet de «bâtir une maison commune» de «toutes les forces progressistes», sous la forme d’une fédération ou d’un parti commun, face à la «menace d’une droite dure et d’une extrême droite qui progresse».

Manuel Valls se dit également «pourquoi pas» favorable à un changement de nom du Parti socialiste, une idée qu’il avait portée en 2007 et en 2011 et qui avait suscité d’importants remous dans le parti. «Mais ce changement [de nom] ne peut être que l’aboutissement d’un processus», juge le chef du gouvernement, qui défend, dans cet entretien réalisé samedi, une gauche «pragmatique, réformiste et républicaine» sans inclure le qualificatif «socialiste».

Le Premier ministre regrette d’ailleurs à nouveau «l’erreur» de ne pas avoir «tendu la main» à François Bayrou lors de la présidentielle de 2012.

Et d'invoquer: «la menace d’une droite dure et d’une extrême droite qui progresse.» comme si les politiques d’austérités et autres manquements au Programme du candidat François Hollande n'étaient en rien responsable dans cette montée du FN ?

Lire la suite

Incorruptible et exigeant !

19 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

Incorruptible et exigeant !

Faut pas promettre avec l'Incorruptible!

Chose promise, chose due:

le scan de l'article de La Marseillaise du jour

....et avec un peu de retard, celui de La Provence

+ SCRIPT de L' ARTICLE

9e arr. de Marseille. L’incorruptible défenseur de Marseille reste dans la place

Mazargues. Le collectif de défense Robespierre a fêté hier matin une première victoire après engagement du Maire de Marseille.

Il s’en est fallut de peu mais les défenseurs de la Place Robespierre située au cœur de Mazargues dans le 9e arrondissement ont remporté la victoire après que le Maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, ait renoncé à rebaptiser la fameuse place éponyme de celui qui a défendu jusqu’à la mort les idéaux de la Révolution française de 1789. Ils étaient donc nombreux hier à se rassembler à l’intérieur du collectif de citoyens, d’historiens, d’associations et même de syndicats et de partis politiques pour fêter le succès d’une action citoyenne dont une pétition qui a recueilli plusieurs milliers de signatures avec celles d’une centaine de Mazarguais pour la défense de la place rendant un hommage historique à « l’incorruptible défenseur de la ville de Marseille », rappelle Michaël Balmont, le porte-parole du collectif réuni hier en fin de matinée.

Depuis plusieurs semaines, l’opposition s’était organisée contre la « débaptisation » de la Place Robespierre à Mazargues après une proposition du Maire de secteur, Lionel Royer-Perreaut et du Président de la CUM Guy Teissier qui souhaitaient lui donner le nom d’anciens félibres (les époux Nazet). Depuis 1926, l’ancienne place du marché porte le nom de Robespierre pour rappeler aux Marseillais qu’il fut le protecteur de leur ville.

« Certains délégués de la Convention nationale l’avaient décrétée ville sans nom et voulaient la détruire mais Robespierre les fit démissionner », raconte le porte-parole qui assure, « Jean-Claude Gaudin s’est engagé sans ambiguïté en indiquant qu’il ne mettra pas à l’ordre du jour du Conseil municipal le changement de nom de la Place Robespierre ». Une première victoire qui doit faire « régner la voix de la démocratie », continue Michaël Balmont soulignant encore, « on ne joue pas avec l’histoire et avec la Révolution française ni avec l’incorruptible Robespierre ».

Reste encore aux habitants et défenseurs de la Place Robespierre d’obtenir la suppression de la plaque « infamante » située sur le mur de la banque qui exprime « une contre-vérité historique selon laquelle Robespierre était un tyran sanguinaire régnant par la terreur », indique-t-on encore lors du rassemblement. « Nous demandons donc à la Mairie de Marseille de retirer cette plaque. » Pas de repos pour les guerriers ni fin de combat, « nous resterons des veilleurs partout où l’histoire sera incitée », indique encore le porte-parole du collectif notamment rejoint par l’élu communiste et membre du Groupe du Front de gauche, Jean-Marc Coppola.

« Robespierre est un grand homme d’État, favorable à la liberté de la presse, à la liberté de réunion, à l’instruction gratuite et obligatoire. Il est contre la guerre, contre la rééligibilité des élus de la nation et contre la peine de mort sauf pour les comploteurs anti-républicains. Il a donné le droit de vote aux Juifs de France et aux comédiens et s’est battu pour l’abolition de l’esclavage. Surnommé l’incorruptible, il veut aussi réglementer la Bourse. » A noter qu’une réunion-débat se tiendra le 21 janvier prochain à la Maison de la Région sur La Canebière en hommage à Robespierre durant lequel sera convié un large éventail d’historiens.

Emmanuelle Barret (La Marseillaise, le 19 octobre 2014)

Incorruptible et exigeant !
Lire la suite

Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse

18 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse

....et le premier à avoir formulé la devise républicaine - Liberté, Egalité - Fraternité - de Maximilien de Robespierre !

Plusieurs dizaines de participants à la "Conférence de Presse Festive" que le Collectif Robespierre avait provoqué ce matin 18 octobre sur la Place du même nom.!

La presse avait répondu "présente" (La Marseillais, La Provence) mais aussi des élus et toutes les composantes de ce Collectif ont écouté avec attention l'intervention de Mikaël Balmont qui, dans un court discours ( à découvrir) , retraça l'historique de cette lutte que nous voulons croire Victorieuse même si nous savons que rien n'est jamais acquis.

Sobriété du discours de l'élu municipal du Secteur J. Marc CAVAGNERA (Front de Gauche) et comme il se doit plus politique ( au sens noble du mot !) de J-Marc COPPOLA l'élu Front de Gauche marseillais.

Le tout se termine autour du Pot Républicain de l'Amitié en ayant en tête la prochaine initiative du Collectif:

Une grande soirée le 21 janvier 2015

à la Maison de la Région ( sur la Canebière)

une RÉUNION- DÉBAT

avec l'ensemble du Collectif mais aussi desles historiens qui nous ont soutenus jusqu'à aujourd’hui, autour de Robespierre , de la Révolution Française et de la République ( d'hier, d'aujourd'hui et de demain!)

Mais on reviendra certainement sur cette initiative pour vous apporter toutes les précisions nécessaires !

Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Pour défendre l'Incorruptible et la Gueuse
Lire la suite

Pendant que les retraités et...

16 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Pendant que les retraités et...

...les actifs CGT étaient entre Vieux-Port et Castellane et manifestaient à plus de 25.000 contre les nouvelles attaques portées à la Sécu. avec une présence remarquée ,celle des Retraités de toutes les professions, plus nombreux encore que le 30 septembre

Ce jeudi matin à 10h, une petite centaine de parents d'élèves mobilisés pour la mise en place des temps d'activités périscolaires à Marseille, deuxième ville de France, s'est donné rendez-vous avec enfants et banderoles devant le métro Rond-Point du Prado pour aller porter, pacifiquement et dans la bonne humeur comme ils le font depuis la rentrée scolaire, leur colère et leurs revendications lors de l'inauguration officielle du Stade Vélodrome (budget + de 400 millions d'euros dont une large part de financement par les contribuables), réservée à des invités et en présence du maire de la Ville Jean-Claude Gaudin.

Surprise : un imposant dispositif policier a été mis en place pour leur interdire l'accès à l'entrée principale du stade sur le Boulevard Michelet, dispositif qui s'est renforcé au fil des minutes pour aboutir à un véritable enclos à l'intérieur duquel les parents et enfants étaient parqués devant le métro, interdits de tout mouvement, les policiers assurant l'exfiltration des visiteurs "normaux" en direction du stade (photos jointes).

Pour information, au même moment, des marins de la SNCM revendiquaient justement leur cause devant l'entrée officielle, sans être le moins du monde inquiétés par les forces de l'ordre, et c'est bien ainsi:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2014/10/16/le-stade-velodrome-theatre-des-revendications-marseille-572558.html

Nous devons donc constater que des ordres précis ont été donnés pour empêcher les parents d'élèves, vraisemblablement considérés comme de dangereux activistes, de s'exprimer devant l'entrée officielle. Des parents mobilisés, responsables et résolus, dont des représentants ont pourtant été reçus hier au Ministère de l'Education Nationale, et qui viennent de réunir près de 5000 euros en 48h sur une plateforme collaborative pour payer un avocat au Conseil d'Etat : http://fr.ulule.com/ecoles-marseille/

Au passage, le nombre de policiers encadrant la manifestation égalait presque celui des manifestants, un taux d'encadrement que les parents souhaiteraient voir appliqué à leurs enfants lors des prochaines activités périscolaires, si elles sont mises en place un jour.

Pour info, à 11h30 à l'école élémentaire Azoulay 124 enfants étaient gardés par deux agents municipaux pour un pique-nique sur le terrain de sport, jusqu'à 13h30. No comment.

Remerciements à notre "reporter-parent' sur place.

Pedro Lima -Parent d'élève 13008 adhérent MPE13

Pendant que les retraités et...Pendant que les retraités et...
Pendant que les retraités et...Pendant que les retraités et...
Lire la suite

Le Poignard de Le Pen

6 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Pour ceux qui auraient tendance à oublier.....

Le Poignard de Le Pen
Lire la suite

Moi président, je n'aime pas les pauvres, moi président je n'aime ...

5 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

C’est la ( mauvaise ? funeste?) surprise du projet de budget de la sécurité sociale présenté ce lundi 29 sept 2014 .
Le gouvernement a décidé de rogner le capital décès versé aux ayants-droits de tout assuré salarié, chômeur indemnisé ou encore actif en invalidité.
Actuellement, le montant de cette prestation versée en une fois est d’environ trois mois du salaire ou de l’allocation de l’assuré, avec un minimum de 375 euros et un maximum de 9.387 euros.
A compter de 2015, il est prévu de remplacer « la référence au salaire du défunt par un montant forfaitaire fixé par référence au SMIC ». « Le montant sera donc plus faible [...] dans les cas où le salarié décédé gagnait plus que le SMIC », précise le ministère des Affaires sociales, mais, ajoute-t-il, « il sera plus élevé dans les cas où le salarié travaillait à temps partiel ou était au chômage ».
Le jeu ne sera cependant pas à somme nulle.
Il procurera 160 millions d’économies à la Sécurité sociale.
Et le Patronat continuera à devoir aux caisses de la Sécu.

Lire la suite

Robespierre is Alive !

1 Octobre 2014 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Robespierre is Alive !

Tout est dit, enfin presque!

Le reste on vous le livrera lors de la conférence de Presse !

Venez nombreux !

Lire la suite