Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

N.C *

29 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/575035_460824227285481_1350636630_n.jpg

* No Comment !

Lire la suite

Ce ne sont pas les Pussy Riot

25 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

C304698_386407944759417_724202861_n-copie-1.jpge ne sont pas les Pussy Riot mais trois  femmes palestiniennes arrêtées, humiliées et emprisonnées par une armée occupante 


Pour elles, il n'y aura aucune mobilisation, pas  de pétition des gouvernements et des médias internationaux, pas de communiqués vengeresques des Défenseurs des Droits de l'Homme et des Gardiens de la Liberté.

 

Aucun ne donnera pas un seul centime pour  la défense de ces trois femmes.

Aucun ne se risquera à envisager un procès  en bonne et dûe forme pour elles. Il y  aura en lieu et place  une détention administrative dans une géole israélienne durant tout le temps que le décidera un "juge".

 

Mais arrêtez donc de crier votre indignation; votre silence me fait peur !!!!

Lire la suite
Lire la suite

Préferez le chômage des riches !!!!

21 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/305651_350909944945878_511145242_n.jpg

Lire la suite

Elle est toujours féconde la bête immonde....

21 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Attention danger !

Déclaration de la section de Petite Camargue (PCF)

 

Le  5  août, un  groupe  d’individus  faisait  irruption  dans  le  arènes  du  CAILAR  (30) en  scandant : 

«  On  n’a  pas  de  bougnoules  chez-nous !  On  est  des  fachos !  COLLARD…COLLARD ! »

 

Ces  propos  et  ces  comportements  racistes  sont  graves  et  inacceptables.

Ils  s’ajoutent  aux  évènements   d’Aigues-Mortes  et  de  Vauvert,  à  la  profanation  de  la  mosquée  de  Montauban,  à  la  dégradation  de  la  section  de  Vauvert  du  PCF.

Ils  s’inscrivent  dans  un  climat  délétère  et  dangereux  qui  s’est  instauré  durant  la  campagne  électorale  des  dernières  élections.

Ils  font  suite  aux  propos  scandaleux  du  député  COLLARD  qui,  sur  internet,  se  dit  islamo-négatif  et  s’avère  profondément  islamophobe  attisant  la  haine  et  la  violence.

 

Les  crises  financières  du  système  capitaliste  ont  toujours  conduit  aux  pires  aventures  politiques  en  EUROPE.

L’extrême  droite  se  nourrit  de  la  misère  et  de  la  précarité  pour   manipuler  l’opinion  en  désignant  des  boucs  émissaires  et  en  proférant   le  racisme  et  la  xénophobie.

C’est  ainsi  que  le  fascisme  s’est  instauré  avec  le  soutien  des  magnats  de  l’industrie,  d’abord  en  Italie  puis  en  Allemagne  et  en  Espagne  dans  les années  30  au  20 ème  siècle.

Les  jeunes  générations   doivent  savoir  pour  ne  pas  se  laisser  dévoyer.

Le  fascisme  ce  sont  les  arrestations,  les  internements,  la  déportation,  les  exécutions,  le  massacre  de  civils, le  racisme,  les  exactions  de  toutes  sortes.

Le  fascisme  ce  sont  des  lois  criminelles  mettant  hors  la  loi  les  partis  démocratiques,  les  syndicats  ouvriers,  les  organisations  populaires,  les  associations  culturelles.

En  criant  nous  « sommes  des  fachots »,  ces  jeunes  du  CAILAR   portaient-ils  cette  odieuse  idéologie  ou  bien  faisaient-ils  preuve  d’une  méconnaissance  crasse  de  l’histoire ?

 

Par  le passé,  le  Parti  Communiste  Français   a  payé  un  lourd  tribu  pour  son  combat  contre  le  fascisme.

Aujourd’hui  encore,  il  sera  à  la  pointe  de  l’action  contre  les  idées  fascisantes  de  l’extrême  droite  en  général,  du  FN  en  particulier  et  de  son  représentant  COLLARD  sur  la  2  ème  circonscription  du  GARD.  Il  contribuera  au  rassemblement  le  plus  large  pour  dire  NON  au  RACISME  et  aux  DISCRIMINATIONS.

 

Les  auteurs  des  incidents  du  CAILAR  doivent  être  retrouvés  et  jugés  en  application  des  lois  antiracistes  de  la  République.

N’oublions  pas  les  mots  de  Paul  ELUARD  concernant  nos  ainés  morts  pour  que  nous  ne  connaissions  plus  jamais  ça :

« Si  l’écho  de  leur  voix  faiblit,  nous  périrons. »

Lire la suite

Quand j'entends Madonna, je prends mon bleu Marine !

18 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

    Le Front national a recouvert des affiches de Madonna, en concert mardi à Nice, par celles de Marine Le Pen pour protester contre la diffusion lors de précédents shows d'un clip dans lequel la présidente du FN était affublée d'une croix gammée. (samedi 18 août 2012 )

http://www.sanfinna.com/wp-content/uploads/madonna-marine-le-pen.jpg

 

J'espère qu'elle ne chante pas.... en plus de valser !!!

http://blaisegauquelin.com/IMG/jpg/mlp.jpg

 

Marine Le Pen, à un bal organisé dans la capitale autrichienne par des ligues étudiantes pangermanistes proches de  l’extrême droite autrichienne le jour anniversaire de la commémoration de la Shoah,

Source

Lire la suite

Flash info: La première photo du robot "Curiosity"

6 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

 La première photo prise par "robot curiosity" à son arrivée sur la planète Mars.http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/418389_10151147176872457_2000698986_n.jpg

 

Puis une seconde quand ils ont cru que Nadine.....

http://a5.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/313086_4184415644637_552908694_n.jpgle site d'Olive

Lire la suite

Un peu d'Histoire: nuit du 4 août 1789.... mais 223 Années après ?

4 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

Un peu d'Histoire: nuit du 4 août 1789




Dans la nuit du 4 août 1789, les députés de l'Assemblée nationale constituante proclament l'abolition de tous les droits et privilèges féodaux. Six heures à peine de discussions, marquées du sceau de l'enthousiasme et de l'unanimité, suffisent pour abattre tous les cadres sociaux de l'Ancien Régime.

L'été 1789 est une période d'intenses troubles. La prise de la Bastille et la crainte d'une réaction nobiliaire ont provoqué dans les campagnes une « Grande Peur ». Ainsi, en de nombreux endroits dans le royaume, les paysans s'arment, redoutant des attaques de brigands ou de troupes étrangères appelées par le roi pour mettre fin à la « jacquerie ». Chauffés à blanc, nombre de paysans s'arment, pillent des convois de grain et attaquent les châteaux. Ils brûlent les archives, en particulier les « terriers » qui fixent les droits et les propriétés seigneuriales. Parfois, ils maltraitent, violent et tuent les hobereaux et leur famille.

Ces paysans réclament la terre, la fin des privilèges, l'égalité. Cherchant expressément à apaiser la situation, les députés vont se décider à s'engager vers la voie de l'abolition des privilèges.

Le 3 août 1789 le duc d'Aiguillon lança l'idée au Club Breton d'une abolition des droits seigneuriaux.«Le peuple cherche à secouer enfin un joug qui depuis tant de siècles pèse sur sa tête », s'exclame-t-il, « l'insurrection trouve son excuse dans les vexations dont il est la victime ».

Le lendemain, en fin de soirée, Le Vicomte de Noailles propose à l'Assemblée nationale de supprimer les privilèges pour ramener le calme dans les provinces. Cette proposition recueillit l’approbation et l’enthousiasme des députés.

Ainsi, tour à tour, dans une ambiance indescriptible, des députés montent à la tribune préciser le cadre de cette abolition. Le Duc d'Aiguillon proposa l'égalité de tous devant l'impôt et le rachat des droits féodaux. Puis, Le Guen de Kerangal, le vicomte de Beauharnais, Lubersac et l'évêque de La Fare surenchériront en proposant et en obtenant la suppression des banalités, des pensions sans titre, des juridictions seigneuriales, du droit de chasse, de l’abolition des privilèges ecclésiastiques.

D'autres archaïsmes comme la corvée obligatoire sont supprimées, de même que des injustices criantes, telle que la dîme ecclésiastique, uniquement payée par les pauvres. Toutefois, certaines autres taxes, comme les cens et les champarts, doivent être rachetées par les paysans. A cette seule réserve, les paysans deviennent propriétaires de plein droit de leurs terres.

À la faveur de cette nuit d’euphorie parlementaire, tous les citoyens sont déclarés égaux devant la loi. Mais cette égalité reste limitée par la propriété et le suffrage censitaire...

Tous les privilèges urbains et provinciaux sont eux aussi abolies. Le centralisme administratif est l’autre grand vainqueur de la nuit du 4 août, qui y gagne une bataille décisive contre les normes et législations locales, qui n’ont désormais plus cours. Seul Paris, depuis cette date, fait loi sur le territoire national.

Les jours suivants le clergé essaya de revenir sur la suppression de la dîme mais le président de l'assemblée Le Chapelier n'ayant accepté que des discussions sur la forme, les décrets du 4 août furent définitivement rédigés le 11. Louis XVI n'accordera sa sanction à ces décrets que contraint le 5 octobre.

Afin de donner corps à cette abolition, les députés vont dès lors œuvrer à la rédaction d'une déclaration des droits : la fameuse Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789.


 

Un peu d'Histoire: nuit du 4 août 1789.... mais 223 Années après ?


 

223 ANNÉES APRÈS : « LA NUIT DU 4 AOUT : FIN DES PRIVILÈGES !!! »


Les privilèges ont été abolis, grâce à l’intervention du peuple. Si la chose a été possible en 1789, pourquoi ne le serait-elle plus aujourd’hui ? Si les inégalités s’accroissent, c’est bien parce qu’existent de nouveaux privilèges. Une nouvelle Nuit du 4 août reste donc à faire !!!

La Révolution française, et en particulier l’accélération qu’elle connaît au cours de la nuit du 4 août 1789, reste une des principales illustrations du poids que pèse le peuple dans l’Histoire, et son rôle dans l’amélioration des conditions de vie.

Alors que l’on vend au quotidien l’Histoire des princes et des élites, que l’on peint les tableaux de quelques individus fortunés qui, frappés par le bon sens ou motivés par la charité chrétienne, ont aidé le bas peuple par excès de générosité ; quant est il de l’Histoire des mouvements populaires ?

Qu'en est-il de toutes les femmes et les hommes qui n’auront jamais leur nom dans les livres ? De tous ces inconnus qui fondent l’immense masse de la population, et qui sont le moteur de tous les profonds changements de l’Histoire.

Ces masses « incontrôlables » qui font « peur ». Qui ont fait peur en 1789, en 1917, en 1936… A qui font-elles peur ? Aux nantis, aux privilégiés, à ceux qui savent que lorsque le peuple réclame son dû il n’est d’autre choix que de lâcher du leste vers cette idéal fou qu’est l’égalité…

Depuis quelques semaines, les conditions matérielles et historiques sont plus propices à l »’émancipation humaine. Mais nous savons d’or et déjà que l’exploitation de l’Homme par l’Homme ne s’arrêtera pas d’elle-même, et qu’elle ne craint pas la seule bonne volonté d’un gouvernement de gauche. Elle ne craint qu’une chose, la mise en branle des peuples qui cherchent à faire un pas de plus vers la liberté comme il y a maintenant 223ans.

 



Lire la suite

Pour moi ? RIEN !!!!

1 Août 2012 , Rédigé par svpat-maah-renaud

S.JPG

C'est quoi cet imprimé? 

Lire la suite