Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

Et viens pas pleurer sur mon épaule !

26 Janvier 2015 , Rédigé par svpat-maah-renaud


 


Les réactions dans le monde suite à la victoire de Syriza !

Et viens pas pleurer sur mon épaule !
Et viens pas pleurer sur mon épaule !
Et viens pas pleurer sur mon épaule !
Lire la suite

“Papa, t’es là?"par Elsa Wolinski

21 Janvier 2015 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :


 
 
« Papa, t’es là ? Tu m’entends ? 
Si t’es là, fais-moi signe... Envoie-moi un dessin. 
Bon, ben, tu m’entends pas, je m’en doutais un peu. 
Depuis que t’es mort, je me dis que tu dois enfin savoir si Dieu existe.
Tout le monde t’imagine dans le ciel, avec des filles à poil, en train de te marrer. Mais, moi, je sais ce que tu fais. T’as dû demander un stylo pour te dessiner une table, des feuilles et une lampe. Et puis, maintenant, tu te dessines un double de maman pour qu’elle soit avec toi, même là-haut. Ah, et puis tu t’es fait un lit pour ta sieste. C’est sacré, la sieste chez Wolinski. 
Tu sais, je dors dans ton lit. J’ai d’ailleurs dû asperger ta chambre de mon parfum, ça sentait trop toi. C’est bizarre de me coucher à ta place. Mais je suis bien avec toi, là, dans tes draps. Maman t’avait offert un pantalon, t’as pas eu le temps de le mettre. Au fait, papa, j’en profite, est-ce que je peux te piquer tes pulls en cachemire ?
Papa, le journal ELLE m’a demandé de t’écrire une lettre, mais j’ai pas le temps. Le téléphone n’arrête pas de sonner, et je dois m’occuper de maman. Tu sais, elle s’en sort bien. Elle est très belle, comme à son habitude. Mes sœurs sont là aussi. On se serre les coudes. Et puis, on a des rendez-vous bizarres au 36, quai des Orfèvres pour récupérer tes affaires. J’avais l’impression d’être dans nos fameux polars qu’on aimait tant tous les deux. Et puis, aux pompes funèbres, pour te choisir une urne et un bout de terrain. On n’y pense pas, mais c’est plus difficile de choisir une urne qu’une paire de chaussures Prada. J’aimerais bien garder l’urne avec moi, je te baladerais dans mon sac, je te mettrais à côté de mon lit.
Papa, je me pose la question. Est-ce que t’as souffert ? Parce que c’est ça qui m’angoisse, tu sais. J’ai peur que t’aies eu peur, j’ai peur que t’aies eu mal. Mais ils ne t’ont touché qu’à la poitrine, alors, les bobos, on les voit pas.
T’es beau, tu sais, avec ce drap blanc qui t’enveloppe. T’as même l’air heureux. J’ose pas trop m’approcher, tu m’en veux pas ? 
Je voudrais être capable de t’embrasser pour la dernière fois, mais j’y arrive pas. J’ai demandé à la dame de l’Institut médico-légal si on pouvait t’empailler mais elle m’a dit que c’était pas possible.
Papa, on dirait que tu dors.
Mais tu dors pas, t’es mort.
Pour dehors, Wolinski est vivant.
Mais, pour moi, t’es plus là. 
Elsa a perdu son papa. »

Lire la suite

Petit bébé Rom !

5 Janvier 2015 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

Petit bébé Rom !
Petit bébé Rom !

— Bonjour, est-ce que je peux avoir un peu de nourriture, d’eau, quelques vêtements, un toit au-dessus de ma tête… ?

— Non, petit bébé Rom, tu ne peux pas.

— Pourtant nous sommes le jour de Noël et il fait froid. Même une étable ferait l’affaire…

— Désolés, petit bébé Rom, mais tu ne peux pas.

— Est-ce que je pourrais avoir au moins un petit travail pour mon père ou ma mère ?

— Non, petit bébé Rom, tu ne peux pas.

— Alors... je peux demander que mes parents soient autorisés à mendier ou à faire les chiffonniers dans les rues ?

— Non, petit bébé Rom, tu ne peux pas.

— Ou que la police cesse de les traquer comme des bêtes ? Que les salauds cessent de nous considérer comme de la vermine ?

— Non, petit bébé Rom, tu ne peux pas.

— Et mourir, je peux ?

— Oui, petit bébé Rom ; ça, tu peux.

— Ah !! Et je peux être enterré là où vivent mes parents ?

— Non, petit bébé Rom, tu ne peux pas.

Pascal Hella

Lire la suite

Le Silence des Loups de "l'Indormation" * dans nos J.T

3 Janvier 2015 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Ca me révolte :

* Ce qui parait une faute de frappe, ne l'est pas ! Ce n'est que la nouvelle formulation de l'Information diffusée dans nos journaux télévisés


Pourquoi ce silence autour du décès de Robert Chambeiron ?

Comment accepter que les grands médias télévisuelles qui nous disent tout de la célèbre vie de Mlle Nabila, du chien de F Hollande, des exploits littéraires de son ancienne compagne ,et que sais je encore ne trouvent pas un instant pour rendre hommage à un grand homme qui a beaucoup fait (..lui..) pour La France et qui nous a quitté à l'aube de cette nouvelle année: Robert CHAMBEIRON ?


C'est vrai il n'a été que l'un des acteurs du Front populaire dans le cabinet de JP Cot, collaborateur de J Moulin, secrétaire général adjoint du conseil national de la résistance , député de la République, député au Parlement Européen ...ect....

Donc sans doute si peu ou rien à côté de tous nos grands journalistes d'aujourd'hui !!!!!.
 

Inadmissible et insultant !

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite