Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Svpat M...

Et une jeune femme a pris la suite, un bandeau sur les yeux, elle lit un livre....

18 Juin 2013 , Rédigé par svpat-maah-renaud

http://sphotos-c.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-frc3/1016777_456034361157756_798865479_n.jpg

Erdem Gunduz, choregraphe stambouliote, se tient debout sur la place Taksim d’Istanbul.

Muet, le regard fixe sur le portrait du père fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Kemal Ataturk, il n’a pas bougé depuis des heures. Son action pacifique, sur une place interdite au rassemblement par les autorités turques, intrigue et fascine les centaines de personnes qui l’observent, lui, et la police.


Il est arrivé lundi soir à la nuit tombée et s’est planté au milieu de la place, à quelques dizaines de mètres du parc Gezi. Le parc, berceau de la contestation du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, est solidement gardé par des dizaines de policiers depuis l’opération coup de poing samedi soir des unités antiémeute qui l’ont vidé à coups de gaz lacrymogènes et de canons à eau de ses milliers de manifestants.
Cinq heures plus tard, l’homme est toujours là, les mains dans les poches, un sac et des bouteilles d’eau à ses pieds.

 

La nouvelle de son action s’est propagée à grande vitesse sur les réseaux sociaux. Elle porte un nom sur Twitter, #Duranadam», «l’homme à l’arrêt».

Des centaines de personnes ont afflué.

Il est aidé par ses amis qui empêchent les centaines de personnes présentes de s’approcher de lui et le ravitaillent en eau.

AFP

 


Et une jeune femme a pris la suite, un bandeau sur les yeux, elle lit un livre....


 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article