Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Svpat M...

De quoi être dégouté d'avoir un maire de droite !!!!

28 Juin 2015 , Rédigé par svpat-maah-renaud

De quoi être dégouté d'avoir un maire de droite !!!!

Aubagne : la Colombe assassinée

Source 27 juin 2015 by ReservoirPosts

Déboulonnez les pancartes d’entrées de ville !

Mais oui, M. le Maire, osez les retirez ces pancartes « Commune de Paix » aux entrées de notre ville ! Vous n’en n’avez cure de la Paix ! Peu vous importe que nombre d’Aubagnaises et d’Aubagnais sont nés et ont grandi dans une ville de Paix, qu’ils ont couru la Colombe et que leurs enfants la courraient aussi. Monsieur le Maire, ne nous faites pas l’affront de porter atteinte à notre intelligence, de grâce, respectez nous à défaut de respecter l’idée que nous nous faisons de notre ville et du vivre-ensemble à Aubagne.

32 ans qu’elle existe notre fête de la paix, 28 ans que la traditionnelle Course de la Colombe lie les habitants autour d’une valeur essentielle que devrait partager tous les êtres humains, et voilà en un peu plus d’un an, vous l’avez balayée ! Et dire que vous prônez les traditions et le patrimoine, quelle honte !

Une volonté de détruire à peine voilée

C’est au cours de la conférence de presse organisée le vendredi 29 juin que l’association « l’Appel des Cent» nous explique, par l’intermédiaire de son président Michel Amar, que la municipalité a purement et simplement refusé l’accès à l’espace public pour la réalisation de la fête de la paix, prétextant que ce dernier était utilisé pour « un autre événement prévu de longue date » dans un courrier adressé à l’association et daté du 19 juin. La demande d’organisation de cette fête aurait pourtant été adressée une semaine après l’édition 2014, soit le 27 septembre 2014. C’est donc très compliqué de démêler le vrai du faux dans ce courrier signé par le nouveau directeur de la communication et de l’événementiel fraîchement débarqué dans l’équipe Gazay. Car comme les organisateurs, j’ai peine à croire que ce marché du vin et des vignerons, annoncé par la ville, a été programmé un an à l’avance par le service événementiel sur un week-end où une manifestation vieille de 32 ans avait l’habitude de s’installer. Dont acte.

Les centaines d’enfants des écoles d’Aubagne et des communes environnantes qui courraient chaque année « La Colombe » en seront privés cette année.

Ce qui est le plus curieux dans cette affaire c’est la suite du courrier : « Cependant, la course peut être maintenue si elle ne nécessite aucun moyen en personnel municipal ». On croit rêver ! Une course réunissant 700 enfants dans les rues d’Aubagne, traversant des routes, dans l’espace public, sans aucun moyen de la part de la municipalité ? M. Burgarella, vous êtes sérieux ? M. le Maire, vous plaisantez ? Le collectif des « parents en colère » risque d’être furieux de voir à quel point vous vous souciez de la sécurité de leurs enfants. Le directeur de l’école du Pin-Vert Denis Grandjean s’insurge, « Il y avait plus de mille personnes pour manifester contre l’assassinat de Charlie et Les Républicains nous disent aujourd’hui qu’ils ne veulent pas de mille personnes pour fêter la Paix »

La voix de la raison

Michel Amar explique donc que l’association « l’Appel des Cent » ne mettra pas « la sécurité des enfants en jeu pour des querelles politiques » et que de toutes les façons « la course de la Colombe d’Aubagne fait partie intégrante de la fête de la paix et ne peut en être dissociée », et d’ajouter « et dire que c’est le maire qui nous interdit la fête de la paix qui a inauguré il y a quelques temps l’école du Charrel en la rebaptisant école Nelson Mandela ». C’est effectivement une sage décision que de préférer annuler une opération, même si elle s’inscrivait comme traditionnelle pour les Aubagnais, plutôt que de risquer la sécurité des enfants.

L’Appel des Cent nous promet cependant une « action choc » lors de ce week-end du 27 septembre, qu’on se le dise !

Mr Blond

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article