Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Svpat M...

Le Donnant/Perdant…

14 Décembre 2013 , Rédigé par svpat-maah-renaud Publié dans #Des Pavés dans la mare

Le Donnant/Perdant…

Formation professionnelle

Le Donnant/Perdant…

de toutes les OS de salariés(sauf la CGT)

Au terme d'une négociation laborieuse, syndicats et patronat sont parvenus dans la nuit de vendredi à samedi à un projet d'accord sur la formation professionnelle, destiné notamment à la rendre plus accessible aux chômeurs et dont la pierre angulaire sera un compte personnel de formation.

François Hollande a salué «un accord majeur» qui va donner la «possibilité de se requalifier à tout moment» de sa vie professionnelle. Le ministre du Travail, Michel Sapin, a évoqué «une grande réforme, porteuse d’avenir».

Le Medef s'est dit «très optimiste» sur l'officialisation de cet accord dans les jours qui viennent.

La CFDT, à l'instar de la CFTC et de la CFE-CGC, a salué un projet qui «crée des droits essentiels pour les salariés» et «modifie de manière assez fondamentale» la formation professionnelle.

Côté syndicats, les signatures de la CFDT, de la CFTC et de la CFE-CGC semblaient acquises, assez pour entériner le texte proposé par le Medef. La principale organisation patronale s'est toutefois heurtée à l'opposition de la CGT et, dans son propre camp, à celle de la CGPME. FO s'est pour sa part montré prudent, mettant en avant «des bons et des mauvais points».

Ce texte servira de base à un projet de loi du gouvernement, présenté le 22 janvier et débattu au Parlement en février.

Alors maintenant venons-en aux « accords du MEDEF » signés cette nuit par les syndicats de collaboration :
C'est bien une régression de plus, bien dans la ligne gouvernementale.

Que l’on juge en sachant que le financement émanant des entreprises, premiers contributeurs de la formation professionnelle est de 13,7 milliards sur les 32 dépensés…

  • Avec cet accord, les entreprise de plus de 50 qui parvenaient à cotiser jusqu'à 2,7% de la masse salariale, ne cotiseront plus que de 0,55 à 1% de cette même masse , si bien que le patronat a encore une fois gagné 1,7% de la masse salariale, qu'il donnera ….aux actionnaires bien sûr !
  • Au passage, on en profite pour s’attaquer à la formation syndicale (1). Avec ce projet, le ministère entend « clarifier le financement des organisations syndicales » en dissociant le financement de la formation professionnelle de celui des organisations patronales et syndicales. "Ce dernier passera désormais par un financement mutualisé spécifiquement dédié aux moyens du dialogue social, transparent et déconnecté de la collecte au titre de la formation professionnelle", indique un communiqué.
  1. Actuellement, une petite partie des sommes dédiées à la formation professionnelle est distribuée entre patronat et syndicats pour financer leur gestion des organismes paritaire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article